mars 29, 2020

La Patience

La Patience

LECTURES BIBLIQUE

Apocalypse 3 : 10 (Darby)

10Parce que tu as gardé la parole de ma patience, moi aussi je te garderai de l’heure de l’épreuve qui va venir sur la terre habitée tout entière, pour éprouver ceux qui habitent sur la terre.

Jacques 1 : 1-4 (Louis Segond)

1 Jacques, serviteur de Dieu et du Seigneur Jésus Christ, aux douze tribus qui sont dans la dispersion, salut!

Mes frères, regardez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés,

sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience.

Mais il faut que la patience accomplisse parfaitement son oeuvre, afin que vous soyez parfaits et accomplis, sans faillir en rien.

LECTURES PROPHETIQUE

L’ÂGE DE L’ÉGLISE DE PHILADELPHIE – Page 304

Qu’entend-Il par “la parole de Sa patience”? Hébreux 6.13-151⁄2: “Car lorsque Dieu fit la promesse à Abraham, puiqu’Il n’avait personne de plus grand par qui jurer, Il jura par Lui- même, disant1⁄2: ‘Certes, en bénissant Je te bénirai, et en multipliant Je te multiplierai’. Et ainsi Abraham, ayant eu patience, obtint ce qui avait été promis.” [version Darby_N.D.T.] Voyez-vous, l’Esprit parle de la Parole de Dieu qui nous est donnée. Attendre l’accomplissement de cette Parole demandait de la patience, comme cela a été le cas pour Abraham. Il a persévéré, comme voyant Celui qui est invisible. Il a été patient, et à la fin, la Parole s’est accomplie. Voilà comment Dieu enseigne la patience à Son peuple. Bien sûr, s’Il accomplissait Sa Parole par une manifestation matérielle au moment même où vous priez, vous n’apprendriez jamais la patience, mais vous deviendriez encore plus impatient face à la vie. Laissez-moi vous présenter cette vérité de façon encore plus complète. Hébreux 11.171⁄2: “C’est par la foi qu’Abraham offrit Isaac, lorsqu’il fut mis à l’épreuve, et qu’il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses (la Parole de Dieu).” C’est bien cela1⁄2: Abraham a été mis à l’épreuve APRÈS avoir reçu la Parole de la Promesse. La pluplart pensent que dès le moment où nous prions dans le Nom de Jésus pour recevoir les bonnes promesses de Dieu, il ne peut pas y avoir de mise à l’épreuve. Mais ici il est dit qu’Abraham a été mis à l’épreuve après avoir reçu la promesse. C’est tout à fait exact, selon le psalmiste qui fait référence à Joseph. Psaume 105.191⁄2: “Jusqu’au temps où arriva ce qu’il avait dit1⁄2: la Parole de l’Éternel l’éprouva.” [version Darby_N.D.T.] Dieu nous a fait les plus grandes et les plus précieuses promesses. Il a promis de les accomplir. Il le fera. Mais, entre le moment où nous prions et celui où nous recevons la réponse, nous devons apprendre à recevoir la patience dans notre âme, car c’est seulement dans la patience que nous possédons la vie. Puisse Dieu nous aider à apprendre cette leçon, comme nous savons que ceux du sixième âge ont eux-mêmes appris la patience. Nous pouvons lire la biographie de ces grands chrétiens1⁄2: quel contraste nous voyons entre leur vie et la nôtre; ils étaient si paisibles et patients, alors qu’aujourd’hui, nous sommes emportés par notre impatience et notre hâte.

Leave a Reply

Your email address will not be published.